8 septembre 2019

La confiance : ne limitons pas un Dieu sans limite

« Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui fait le ciel et la terre. » Psaume 124.8

Le Psaume 124 est un hymne. C’est un chant de triomphe, de victoire, plein de gratitude, élevé vers le Dieu qui nous a sauvés. Nous voyons apparaître un désintérêt de nos propres forces et une reconnaissance totale de la puissance liée à l’intervention du Père.      

La volonté de Dieu est que nous ayons une relation privilégiée avec Lui et une des caractéristiques de cette relation est la confiance. Nos vies sont pleines de moments de joies mais aussi de tempêtes, et nous devons avoir confiance en Dieu dans tous ces moments. 

La Bible n’est pas avare d’exemples : Abraham et le sacrifice de son fils Isaac, Josué à la succession de Moïse, David contre Goliath, Elie face aux prophètes de Baal, Néhémie devant le chantier du mur de Jérusalem, Débora et Baraq, la persécution des Apôtres lorsqu’ils ont annoncé le Messie et Jésus Christ lui-même à la croix.

En lisant les exploits de ces personnages de Foi historiques, nous voyons à quel point leurs succès (ou leurs échecs) sont liés à leur relation et leur confiance (ou manque de confiance) en Dieu. 

Ne nous fions pas à nos propres forces et notre intelligence face aux épreuves, mais prenons la décision (effectivement c’est bien un choix de notre part) de Lui élever un hymne de joie et de reconnaissance dans l’attente de ce Dieu qui peut tout.

Philip Alcock