Mot du pasteur

23 septembre 2018

Croissance & multiplication...

Rien ne serait plus terrible qu’un enfant qui, atteint d’une maladie, ne pourrait pas grandir.

La croissance fait partie de la vie. Elle s’inscrit dans la suite naturelle d’une existence. Au-delà de la croissance personnelle, plus tard, un autre principe intervient : c’est celui de la multiplication. Les êtres vivants sont capables de se reproduire et ainsi d’agrandir la communauté des individus du même genre.

L’ordre donné par Dieu à Adam et Eve au moment de la Création résume bien ces principes de croissance et de multiplication : « Reproduisez-vous, devenez nombreux, remplissez la terre... » (Gen. 1 : 28).

16 septembre 2018

Un sacerdoce universel assumé...

En France, la rentrée des classes est un véritable évènement. Après un fort ralentissement des nombreux services publics ou privés pendant l’été, les activités reprennent. L’Eglise n’échappe ni au phénomène de la parenthèse estivale, ni au redémarrage de ses différentes missions.

9 septembre 2018

Un pardon de tous les instants...

Nos frères aînés, les juifs, fêtent dès ce soir l’entrée dans l’année 5779 de leur calendrier. Cette célébration sera suivie des dix jours de repentance qui aboutissent sur le Yom Kippour, l’évènement religieux le plus observé quel que soit le degré d’implication dans la religion ou le niveau de croyance.

3 septembre 2018

Un Dieu d’abondance et pas d’abandon...

« Tout le monde mangea à satiété. On ramassa les morceaux qui restaient ; on en remplit douze paniers. » Matthieu 14.20

Lorsque Jésus accomplissait les miracles, il ne se contentait pas du strict minimum, il y avait de l’abondance. L’exemple cité en Matthieu 14 se rapporte au moment où Jésus nourrit 5000 hommes avec 5 pains et 2 poissons, et il en restait en abondance après que tout le monde « mangea à satiété. » Jésus est l’auteur des miracles, hier, aujourd’hui et pour toujours.

26 août 2018

« Seigneur, à qui irions-nous? »

« Simon Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. Et nous, nous croyons et nous savons que tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. » Jean 6.68-69

Dieu n’a pas changé et il ne changera pas (Jacques 1.17) ; de la Genèse à l’Apocalypse, la Bible entière nous parle de son amour pour nous. Les 4 évangiles sont la révélation de Jésus Christ venu pour briser le pouvoir du mal et enlever l’emprise du péché sur notre vie. Dieu veut que nous ayons une relation profonde avec lui, il est venu nous chercher et à notre tour nous devons le chercher quotidiennement.